Posté le 15 Avril 2016
CEESO LYON, école d'ostéopathie osteo-responsable
COMMUNIQUE CEESO LYON
CEESO Lyon : Première école d'ostéopathie "Ostéo-Responsable"

 

Cette communication s’adresse à nos étudiants, nos professeurs, cadres de CEESO Lyon, ainsi qu’à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’avenir de l’ostéopathie en France.
Il s’agit ici d’expliquer comment le CEESO Lyon entend intervenir pour gérer un problème devenu crucial : le nombre d’ores et déjà important d’ostéopathes en France, les devoirs d’un centre de formation tel que le CEESO Lyon vis-à-vis de ce problème et les actions qui en découlent.
Afin d’en expliquer l’objectif, permettez cette parabole :

Intéressons-nous à un monde tourmenté : Celui des entreprises « polluantes » telles que  l’industrie chimique, énergétique ou même textile.
Pour cette dernière, l’élaboration des matières premières, leur transport, leur traitement, leur coloration, la confection et enfin la distribution génèrent un grand nombre de polluants. Comment accepter de travailler pour de telles entreprises ? Comment accepter de rester client si l’on se qualifie de citoyen responsable ? Dans le même temps, peut-on se passer totalement de textile ? Vous l’aurez compris : tout est dans la mesure, l’équilibre mais aussi l’audace.

Si nombre des acteurs du secteur sont longtemps restés insensibles à la problématique, il y a eu ça et là des pionniers (comme Canepa) de la production « écoresponsable » de textiles, soit dans le choix des matières premières, soit dans leur traitement plus naturel (ou traditionnel) soit dans leur distribution ou leur recyclage. Les salariés de ces sociétés pouvaient de nouveau concilier leur travail et leur conviction, quant aux clients, ils commençaient à saluer l’effort et le consolider par leurs actes d’achats. De plus en plus d’acteurs majeurs (ex : H&M) ont dû suivre le mouvement, soit par conviction, soit par résignation, soit par obligation. D’autres ont feint de le suivre, courant le risque d’être dévoilé dans leur dualité, d’autres (les « négationnistes » du risque environnemental) se sont refusés de s’y soumettre arguant l’absence de danger avéré ou la préexistence d’un système (prix/produit) immuable.
Sans que cela relève du copié/collé hasardeux, CEESO Lyon prétend être aujourd’hui le précurseur, dans le domaine  de la formation en ostéopathie des centres de formation « ostéo-responsable », c’est-à-dire :

  • A la fois, conscient que son activité contribue à augmenter la population déjà trop importante d’ostéopathes en France,
  • mais et surtout, acteur d’un processus visant à atténuer les conséquences de cette « pollution démographique », en informant les étudiants candidats, par un lobby permanent sur ce thème auprès des institutions et par quelques actions offensives dissuasives.

Fermer toutes les écoles d’ostéopathie en France est illusoire, naïf et irréaliste. En réduire le nombre à la juste proportion nécessaire est par contre vital. Le contexte actuel pourrait nous faire craindre que cet objectif soit inaccessible, tant la résistance et l’inertie du système est forte. Cette crainte est infondée : il est possible sur un horizon de deux à trois ans de réduire de 30 à 60 % l’offre actuelle en matière de formation ostéopathique. CEESO Lyon s’y prépare depuis six ans, il est temps maintenant de marquer l’offensive et attaquer le mal à la racine.
Parmi les actions déjà entreprise et/ou à consolider :

  • Informer sans détour les candidats aux études d’ostéopathie sur la situation démographique, sur notre site, durant nos journées portes ouvertes et durant l’entretien individuel.
  • Consolider cette information sur notre page internet.
  • Maintenir cette information auprès de nos étudiants et nos employés, y compris lors des salons (salon de l’étudiant).
  • Mobiliser association, syndicats ou tout groupe d’influence afin d’inverser la courbe de la population installée.
  • Favoriser l’installation à l’étranger.
  • Œuvrer pour une plus grande intégration de l’ostéopathie dans le monde hospitalier et plus généralement des soins publics et privés.
  • Favoriser les actions d’information auprès d’un large public.
  • Rédiger des communiqués de presse d’information.
  • S’associer avec les organisations qui vont dans le même sens et ne pas hésiter à se désolidariser de celles qui n’agissent pas ou pire favorisent le système.
  • Etc.

Depuis 2010, CEESO Lyon assure une communication forte sur la problématique de la démographie galopante de l’ostéopathie.
Demain, étudiants, professeurs, salariés de CEESO Lyon, ainsi que tous ceux qui nous aurons accompagné pourront être fiers d’avoir réussi là où l’ensemble des institutions auront échoué : ramener le nombre de diplômés en France à un niveau correspondant au besoin réel de la société.

Prochainement, nous accélèrerons les actions que nous allons mener afin d’inverser la tendance et assurer à nos étudiants (mais aussi à celui des autres établissements), à nos professeurs ostéopathes ou aux professionnels déjà installés un avenir plus serein. Nous ne manquerons pas non plus d’encourager les initiatives venues d’ailleurs et qui vont dans le même sens.

Vous pouvez aussi à votre niveau agir dans le même sens en intervenant sur les pages Facebook (telle que ostéo en danger), auprès de vos collègues ou par tout moyen que vous jugerez bon de promouvoir l'action, si celle ci répond à vos engagements.

Merci

Laurent KESTELYN
Président CEESO Lyon.

 
Références

http://www.rse-magazine.com/La-filiere-textile-habillement-devient-plus-eco-responsable_a174.html
http://www.challenges.fr/entreprise/20150414.CHA4923/quand-h-m-veut-faire-rimer-industrie-du-textile-avec-responsabilite.html
http://ceesolyon.com/postdecret.htm
http://ceesolyon.com/postsante.htm
http://ceesolyon.com/avenir_osteopathie_france.htm

 

 
 

Kestelyn CEESO . Laurent KESTELYN, président CEESO Lyon

Page éditée par CEESO Lyon

 

 

 
CEESO Lyon 39 Rue Pasteur 69007 Lyon - Tél : 33(0)4.37.37.11.16
retour à l'index